VOTEZ POUR CE FORUM (cliquez sur le logo)
Image hébergée par servimg.com
Galerie


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Abandons en augmentation dans les SPA tarnaises

Aller en bas

Abandons en augmentation dans les SPA tarnaises

Message  CLEOPHA le Sam 24 Jan - 20:23

C'est aussi la crise, décidémment, dans les chenils du département où ce ne sont pas les prix qui sont en augmentation, mais les abandons d'animaux, surtout de chiens. Un petit tour d'horizon dans trois des quatre chenils duTarn est édifiant.
C'est surtout au refuge de la SPA du Garric, qui compte 56 boxes, que les animaux trouvés ou abandonnés sont de plus en plus nombreux. Le responsable du refuge, Jean-Marie Ringot, dresse un bilan assez sombre de la situation sur l'année dernière qui ne s'est pas améliorée en ce début 2009.
« Nous avions recueilli 710 animaux dont 395 chiens trouvés (un par jour…) seulement 95 réclamés par leurs maîtres. Les chiens trouvés sont en augmentation par rapport à 2007, notamment des chiens de chasse. En 2009, déjà, 25 chiens ont été trouvés et 7 seulement ont été réclamés. Le gros problème c'est qu'il y a de moins en moins de chiens tatoués comme l'exige la loi et qu'on ne peut pas identifier. Concernant les chats, il y a eu moins d'abandons l'an passé, notamment des chatons. »
Côté abandons ce n'est guère plus réjouissant puisque « 102 chiens ont été abandonnés et pour les chats il y en a eu 121 trouvés et 90 abandonnés.»
Un coin de ciel bleu, cependant : en 2008, 276 chiens et 165 chats, soit 441 (sur 710 guère plus de la moitié) ont trouvé un foyer . La chronique « Adoptez-les » de « La Dépêche du Midi» recueille beaucoup d'échos favorables avec 70 % de repreneurs. Par ailleurs, la SPA a effectué 270 stérilisations de chats libres pour essayer de limiter la surpopulation féline.

Comme à Ranteil, Le Garric va aussi bénéficier d'une rénovation avec les travaux de construction de la fourrière qui vont débuter enfin en février.
Pas plus d'abandonsAU CHENIL DE RANTEIL


Au refuge de Ranteil, qui abrite 48 boxes, le « roulement » est par contre assez satisfaisant : il s'adopte des animaux autant qu'il en rentre. Ce qui était à l'origine la fourrière et qui est devenu le chenil communautaire géré par la C2A n'affiche pas complet : il y a actuellement 5 boxes de libre. Le gérant du chenil indique que la chronique « Adoptez-les » que nous publions régulièrement dans « La Dépêche » permet à 80 % des animaux qui paraissent chaque semaine de se faire adopter.
« Dans la semaine du 5 janvier, il n'y a eu qu'une seule fourrière (pour un chien perdu mais récupéré) et un seul abandon. Dans la semaine du 12, sept fourrières (dont 5 récupérés) pour un seul abandon, réadopté le lendemain matin d'ailleurs. Le vrai problème c'est que tout le monde veut des petits chiens et jeunes et que nous n'avons pratiquement que des gros ou des plus âgés ».

A noter que le chenil de Ranteil a bénéficié d'un petit lifting l'été dernier avec l'aménagement d'un bâtiment neuf pour l'accueil dont l'ancien local a été transformé en vestiaires et la création de deux nouveaux box extérieurs.
les Chenils tarnais


Albi : 05.63.38.38.24.
Castres : 05.63.72.07.66.
Aussillon : 05.63.98.25.68.
Le Garric : 05.63.36.51.92.
Adresse du site du refuge : http://legarric.spa.asso.fr
Même constat à Castres : la faute à la crise?

Le constat est le même à Castres que dans le nord du Tarn. 2008 a été une année noire au chenil municipal géré par l'association castraise de protection des animaux (ACPA). 129 chiens ont été officiellement abandonnés contre 109 en 2007. Chiffre auquel il faut ajouter une petite partie des 465 chiens trouvés (contre 501 en 2007). « Mais pour la plupart d'entre eux, on a retrouvé leur maître grâce au tatouage, les chiens s'étaient simplement égarés ou échappés. Retrouvés errants, ils nous avaient été amenés par des particuliers ou par les mairies, une soixantaine, qui cotisent à notre association », confie Chantal Beziat la présidente. Mais le chiffre le plus inquiétant c'est le nombre d'adoption qui est en baisse puisque seulement 217 toutous ont retrouvé un nouveau maître l'an dernier contre 246 en 2007. Chantal Beziat ne connaît pas les raisons exactes de cette hausse des abandons conjuguée avec la baisse des adoptions. Mais elle fait des suppositions. Car elle a remarqué un pic en septembre et octobre. « On s'est demandé si la crise n'avait pas poussé des gens à sacrifier leur budget « chien » préférant nous le confier sous de faux prétextes comme un déménagement, un divorce ou l'agressivité de leur animal qui se révèle être adorable dans nos murs » indique la présidente castraise qui vit toujours comme un crève-cœur l'obligation d'euthanasier une centaine de chiens par an, les plus âgées ou les plus agressifs, pour faire de la place dans son chenil qui ne peut accueillir qu'une cinquantaine d'animaux.


Et cela malgré la rubrique « Adoptez-les » publiée chaque samedi dans nos colonnes qui donne pourtant d'excellents résultats et un vrai bol d'air au chenil castrais.


source

_________________
---------------------------------------------------



There are more tears for animals than the ocean can handle

"La vie est une rose, chaque pétale une illusion et chaque épine une réalité"
avatar
CLEOPHA
FONDATEUR
FONDATEUR

Féminin
Nombre de messages : 282
Age : 54
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : LES ANIMAUX
Humeur : ça dépend des news...

Voir le profil de l'utilisateur http://voiceofthevoiceless2.forumactif.info

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum